Consultant pour une étude de faisabilité (résilience côtière)

CDD Ndigueul Séne Services | ONG-Organisations internationales - Ambassades
  • Thiaroye azur, 1675 Voir sur la carte:
  • Date publication: : 2 août 2021
  • Expiration: : 13 août 2021
  • Salaire: 1CFA - 1CFA / mois
  • Postulé(s):
  • Vues: 69
Contact mail
  • Partager:

Détails

  • Expérience 5 ans
  • Genre Homme/Femme
  • Spécialisation recherchée Génie civil
  • Niveau Master

Description

L’OIM recrute un Consultant pour une étude de faisabilité (résilience côtière).

Contexte

Au cours des dernières décennies, les effets néfastes du changement climatique et de la dégradation de l’environnement ont intensifié les événements et les processus environnementaux à déclenchement lent et rapide en Afrique de l’Ouest, mettant à l’épreuve la résilience des communautés et influençant le phénomène de migration. Dans le cadre du projet financé par la France « Mise en œuvre des politiques globales sur les migrations environnementales et les déplacements liés aux catastrophes en Afrique de l’Ouest » géré par la division Migration, environnement et changement climatique (MECC) au siège de l’OIM, l’OIM Sénégal met en œuvre le pilier « Action communautaire » de ce projet, qui vise à promouvoir des activités génératrices de revenu soucieuses de promouvoir la résilience à contrer les effets néfastes du changement climatique, pour les migrants de retour, les jeunes et leurs communautés.

Le Sénégal est régulièrement touché par divers aléas climatiques. Entre autres, de grandes parties côtières du pays souffrent également de processus environnementaux plus lents, notamment l’élévation du niveau de la mer et l’érosion côtière, la déforestation des mangroves et la perte de ressources en eau douce. Ces aléas impactent négativement sur les moyens de subsistance et les modes de vie des communautés touchées et influencent les dynamiques migratoires dans le pays et la région.

Afin de contribuer à l’atténuation des effets néfastes du changement climatique, et de l’érosion côtière en particulier, l’OIM Sénégal mettra en œuvre des projets communautaires de résilience côtière dans la région de Ziguinchor, dans les communautés d’Abéné et de Kafountine. Le projet contribuera à répondre à la fois aux besoins socio-économiques des migrants de retour, et aux défis environnementaux et climatiques auxquels sont confrontées les communautés, notamment les jeunes et les femmes en tant que cible spécifique, afin de minimiser la migration forcée dans le contexte de l’environnement et des changements climatiques.

La consultance porte sur le volet de résilience côtière du projet : l’OIM mettra en œuvre deux projets communautaires autour de la résilience côtière, à travers un programme de transfert monétaire (Cash for Work) pour 50 jeunes dans les communautés d’Abéné et de Kafountine.

Pour la réalisation de cette composante, L’OIM Sénégal a déjà mené deux dialogues communautaires dans deux ces communautés côtières (Abéné et Kafountine) qui sont sujettes à l’érosion côtière. Au cours des dialogues, les membres de la communauté ont pu déterminer et prioriser collectivement les projets communautaires de résilience côtière qui répondent à leurs besoins.

Le rôle du consultant national serait ainsi d’effectuer une étude de faisabilité et de durabilité des differents projets communautaires de résilience côtière qui ont été retenues lors des dialogues communautaires à Abéné et à Kafountine. Dans l’étude le consultant devra formuler des recommandations de choix potentiels des projets communautaires de résilience côtière.

Tâches à exécuter sous le contrat :

Sous la supervision générale de la Chargée de Réintégration, et en coordination proche avec l’Assistante de Projet Senior (MECC et Réintégration), le consultant aura pour tâches d’effectuer une étude de faisabilité et de durabilité des potentiels projets communautaires de résilience côtière à Abéné et à Kafountine proposés par les communautés lors des dialogues communautaires, et faire des recommandations spécifiques pour l’identification de projets communautaires de résilience côtière les plus viables pour chacune des deux communes.

Cette étude aura pour but de servir de base à l’OIM pour déterminer les deux projets communautaires de résilience côtière à mettre en œuvre dans chacune des deux communautés, en fonction de leur impact et durabilité, et selon les disponibilités budgétaires de l’OIM.

L’étude de faisabilité et de durabilité portera sur les projets communautaires de résilience côtière qui ont été retenues lors des dialogues communautaires à Abéné et à Kafountine et devra :

Effectuer une analyse SWOT avec un focus sur la résilience côtière et la création de sources de revenu alternative aux métiers de la mer ;

Effectuer un inventaire des projets similaires déjà effectués dans les deux zones cibles ;

Pour chaque projet communautaire visité :

  • Etablir un budget prévisionnel (bill of quantities, BoQ) ;
  • Etablir une feuille de route prévisionnelle pour la réalisation de ces projets ;
  • Formuler des recommandations de choix possible des projets communautaires de résilience côtière, en phase avec les résultats des dialogues communautaires, les financements disponibles de l’OIM, et les techniques de lutte efficace contre l’érosion côtière ;
  • Intégrer des éléments visuels appropriés pour la présentation des conclusions (photos des visites de sites, des graphiques, des diagrammes, etc) ;
  • Comporter les transcrits et/ou résumés des entretiens et réunions effectuées sur le terrain.

Dans la formulation des recommandations le consultant devra tenir compte de la disponibilité budgétaire de l’OIM, de la feuille de route pour la réalisation de ces projets, ainsi qu’un budget prévisionnel. Le consultant devrait argumenter en quoi les projets communautaires de résilience côtière recommandés auraient le plus grand impact et serait les plus durables.

Le consultant devra effectuer une visite de terrain dans les deux communautés pour visiter les potentiels zones d’actions, et collecter des données quantitatives et qualitatives à partir d’entretiens avec des informateurs clés (tels la Direction de l’environnement et des établissements classés de Ziguinchor, les Aires marines protégées d’Abéné, les Conseillers techniques municipaux, l’Autorité portuaire de Kafountine), des groupes de discussions et des réunions.

Le consultant national sera supervisé par l’OIM Senegal ; et effectuera un compte rendu régulier sur l’avancée des tâches auprès de la Chargée de Réintégration basée à l’OIM Dakar, et l’Assistante de Projet Senior (MECC et Réintégration) basée à l’OIM Kolda.

Livrables

Le consultant sera responsable des livrables suivantes :

  • Une étude de faisabilité et de durabilité des differents projets communautaires de résilience côtière qui ont été retenues lors des dialogues communautaires à Abéné et à Kafountine, comportant :
  • Une analyse SWOT avec un focus sur la résilience côtière et la création de sources de revenu alternative aux métiers de la mer ;
  • Un inventaire des projets similaires déjà effectués dans les deux zones cibles ;

Pour chaque projet communautaire visité :

  • Etablir un budget prévisionnel (bill of quantities, BoQ) ;
  • Etablir une feuille de route prévisionnelle pour la réalisation de ces projets ;
  • Des recommandations de choix possible des projets communautaires de résilience côtière, en phase avec les résultats des dialogues communautaires, les financements disponibles de l’OIM, et les techniques de lutte efficace contre l’érosion côtière ;
  • Des éléments visuels appropriés pour la présentation des conclusions (photos des visites de sites, des graphiques, des diagrammes, etc) ;
  • Des transcrits et/ou résumés des entretiens et réunions effectuées sur le terrain.

Sous la supervision de l’OIM Senegal le consultant devra entreprendre les tâches selon le calendrier suivant :

Livrables

Une étude de faisabilité et de durabilité des projets communautaires de résilience côtière

Nombre approximatif de mois: 1 mois

Indicateur de qualité

  • L’étude est soumise dans les délais prévus
  • L’étude intègre les exigences élaborées dans les « Livrables ».
  • Les données sont présentées dans un cadre cohérent et de manière analytique
  • Les données, sont claires et précises avec des recommandations concrètes

Qualifications et expérience requises 

Diplômes

  • Master en ingénierie, en génie civil OU en Etudes sur l’environnement /le changement climatique/ la résilience côtière, ou dans un domaine connexe d’un établissement universitaire accrédité.
  • Diplôme supplémentaire en agronomie ou en agroforesterie est un atout.

Expérience

  • Un minimum de cinq (5) ans d’expériences professionnelles à responsabilité progressive en ingénierie ou en génie civil, avec une expérience avérée dans les projets d’environnement, de changement climatique ou de résilience côtière.
  • Expérience dans la mise en œuvre de projets communautaires et de la rémunération en espèces du travail.
  • Excellentes compétences en matière de rédaction de rapports, avec des antécédents avérés de production de rapports, d’évaluations et d’études liés au domaine du projet.
  • Expertise et expérience dans la collecte de données qualitatives.

Langue

  • La maîtrise du français est requise.
  • La connaissance d’une autre langue locale est un avantage.

Autre

  • Toute offre faite au candidat en relation avec le présent avis de vacance est soumise à la confirmation du financement.
  • La nomination sera soumise à la certification que le candidat est médicalement apte à la nomination, à l’accréditation, à toute exigence en matière de résidence ou de visa, et aux habilitations de sécurité.
  • Les femmes possédant les qualifications susmentionnées sont encouragées à postuler.
  • Le consultant sera recruté localement et devra être basé de préférence au Sénégal.

Pour postuler

Les candidats intéressés sont invités à soumettre leur candidature par e-mail à  » reciomsenegalco@iom.int  » en indiquant  » CFA-CO-023-2021 Consultant pour une étude de faisabilité (résilience côtière)  » sur la ligne objet, au plus tard le 13 août 2021.

L’OIM n’accepte que les candidatures accompagnées d’une lettre de motivation d’une page maximum précisant la motivation de la candidature, d’un CV détaillé, d’une proposition technique et financière.

Seuls les candidats présélectionnés seront contactés.

Vous seriez intéressé par:

fr_FRFrench