Consultant spécialiste de l’innovation et du secteur privé

CDD Ndigueul Séne Services | ONG-Organisations internationales - Ambassades
  • Thiaroye azur, 1675 Voir sur la carte:
  • Date publication: : 23 avril 2021
  • Expiration: : 30 avril 2021
  • Salaire: 1CFA - 1CFA / mois
  • Postulé(s):
  • Vues: 75
Contact mail
  • Partager:

Détails

  • Expérience 5 ans
  • Genre Homme/Femme
  • Spécialisation recherchée Consultance - Freelance

Description

Le PNUD recrute un Consultant spécialiste de l’innovation et du secteur privé.

Contexte du poste

Les ressources naturelles et le cadre de vie au Sénégal, connaissent aujourd’hui une nette dégradation, en raison notamment des déficits pluviométriques successifs, de la modification des régimes hydrologiques des principaux cours d’eau dus aux changements climatiques, de la pression accrue des communautés en perpétuelle augmentation et du développement des activités socioéconomiques. Le secteur de l’environnement avec une contribution de 1.5% au Produit Intérieur Brut a toujours été marqué par l’existence d’atouts non valorisé, qui constituent un moyen de réduction de la pression sur les écosystèmes fragiles, de réduction de la pauvreté et de création d’emplois.

Conscient de cette situation et de l’importance de renforce la gouvernance locale des écosystèmes et des changements climatiques, le gouvernement du Sénégal, à travers le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable et ses partenaires que sont le PNUD et l’UICN, a mobilisé des ressources auprès du FEM aux fins d’élaborer et de mettre en œuvre un projet innovant au niveau de la Réserve de Biosphère du Ferlo et la Ville de Thiès incluant son plateau.

L’objectif du projet est de renforcer les capacités des écosystèmes et des communautés adjacentes de ces deux sites extrêmement sensibles aux variantions climatiques. Le projet proposé dans le cadre des fonds PMA s’appuiera sur cinq projets en cours, qui ont en commun d’améliorer les moyens de subsistance des communautés agropastorales et de restaurer les écosystèmes dégradés. Il s’appuiera sur les activités de base de ces projets en utilisant les activités de développement comme point d’entrée des stratégies d’adaptation, et en s’attaquant aux obstacles à la mise en œuvre de l’AbE dans les zones ciblées :

  • la capacité limitée et le manque de compréhension des organes locales de gestion des terres de la valeur économique des écosystèmes fonctionnels et restaurés et des ressources naturelles,
  • le manque d’informations fondées sur des preuves pour les approches écosystémiques de l’adaptation au changement climatique,
  • l’incapacité à relier les activités de restauration et de conservation avec les moyens de subsistance / résultats
    économiques des populations locales, et
  • l’incapacité à soutenir les modèles commerciaux qui incitent les PME à adopter des pratiques résistantes au climat.

Le projet financé par le FPMA complétera la situation de référence existante en promouvant la planification à long terme sur les changements climatiques et en facilitant la budgétisation et l’établissement de mécanismes de financement innovants pour soutenir la gouvernance du changement climatique au niveau des communes.

Le scénario alternatif est que les principaux obstacles à l’adoption de l’AbE dans la Reserve de Biosphère du Ferlo et à Thiès seront levés, ce qui conduira à un passage de pratiques de gestion des ressources naturelles non durables et de moyens de subsistance vulnérables au climat à une économie durable et verte basée sur une approche AbE avec une gestion saine des ressources. Cela permettra d’accroître la résilience des moyens de subsistance des agropasteurs et de réduire les inondations dans la ville de Thiès.

Cet objectif sera atteint en ancrant les moyens de subsistance dans le maintien des services écosystémiques par le biais d’activités de restauration et de conservation dans la RFA et à Thiès. Cette approche AbE – et la fourniture de biens et services associés – répond à la variabilité croissante du climat et aux risques associés de sécheresses et d’inondations causés par le changement climatique. L’AbE est de plus en plus reconnue comme une approche très rentable et à faible risque de l’adaptation au changement climatique qui renforce la résilience des communautés et des écosystèmes à long terme.

Pour atteindre ces objectifs, le projet soutiendra le développement et la mise en œuvre de stratégies locales d’AbE dans les deux zones du projet à travers

  • le renforcement des capacités et le développement de stratégies pour la gestion, la gouvernance et le développement des forêts et des pâturages ;
  • la restauration des terres arides et semi-arides et des écosystèmes dégradés ;
  • le développement et l’accès au marché des petites et moyennes entreprises (PME) économiquement viables basées sur l’utilisation rationnelle des ressources naturelles et
  • la diffusion des résultats, visant à intensifier l’adoption de l’AbE au Sénégal

Tâches et responsabilités

Le (la) spécialiste international (e) du secteur privé et de l’innovation apportera son appui pour l’intégration du secteur privé dans le document de projet et s’assurera que le projet dispose d’une stratégie et d’un plan d’action clairs pour la participation du secteur privé et proposera des voies d’intervention innovantes. Il/elle fournira une assurance qualité sur la collecte des données de base du projet sur le développement des moyens de subsistance, l’analyse de la chaîne de valeur, l’engagement du secteur privé et la promotion de l’innovation, et préparera la documentation nécessaire qui fera partie du dossier du projet. Il/elle travaillera sous la direction du consultant lead du PPG en parfait collaboration avec les consultants nationaux et les points focaux du projet au niveau du PNUD et de l’UICN ainsi que l’AcceleratorLab du PNUD.

Etudes et examens techniques préparatoires : Préparer les contributions et soutenir les analyses/études requises, comme convenu avec le chef d’équipe du PPG, y compris :

  • Analyse de base/situationnelle sur les domaines liés à l’engagement du secteur privé, la chaîne de valeur et le développement des moyens de subsistance pour le projet de taille réelle (FSP).
    Cela comprendra une élaboration complète des obstacles liés au secteur privé identifiés dans le PIF, une description complète des objectifs et des activités de la composante 1-4 (le domaine spécifique sera clarifié dans les TdR) ;
  • Soutenir l’analyse et les consultations des parties prenantes et s’assurer qu’elles sont complètes et exhaustives, y compris les entreprises du secteur privé, les organismes de tutelle et les entreprises quasi-gouvernementales actives dans les secteurs et les chaînes de valeur pertinents pour le projet et les zones de projet ;
  • Examiner et synthétiser les meilleures pratiques en matière d’implication du secteur privé et d’innovations applicables au Sénégal et au contexte du projet;
  • Soutenir la réalisation de toute étude supplémentaire jugée nécessaire pour la préparation du ProDoc et de tous les autres résultats finaux.

Développement d’une stratégie du secteur privé et de l’innovation pour le projet

  • En consultation avec l’AcceleratorLab du bureau du PNUD Sénégal et sur la base de l’analyse de base et de l’analyse des parties prenantes, appuyer le chef d’équipe dans l’élaboration de la stratégie globale du projet pour intégrer les acteurs du secteur privé (grands et/ou petits) et développer un plan d’action, y compris par le biais d’un cofinancement;
  • En consultation avec l’AcceleratorLab du bureau du PNUD Sénégal, appuyer l’adoption d’une approche innovante pour le projet, en s’appuyant sur les expériences et les nouvelles techniques pertinentes au projet. En coordination avec le chef d’équipe, mener une réunion
    avec l’ensemble des membres de l’équipe et l’AcceleratorLab pour une discussion inclusive et éclairée sur l’approche innovante à intégrer dans le projet;

Formulation du ProDoc, de la demande d’approbation du CEO et des annexes obligatoires ainsi que des annexes spécifiques au projet: Préparer les contributions et soutenir les analyses/études requises, comme convenu avec le chef d’équipe du PPG, y compris :

  • Obtenir des lettres de cofinancement, le cas échéant et tel que discuté avec le chef d’équipe
  • Contribuer à la préparation de l’autorisation de Due Diligence du PNUD pour les partenaires du secteur privé.

Atelier de validation :

  • Contribuer à l’atelier de validation; et
  • Soutenir toutes les révisions nécessaires qui surviennent au cours de l’atelier, le cas échéant

Le consultant international travaillera sous la direction du chef d’équipe du PPG en parfait collaboration avec les consultants nationaux recrutés par l’UICN, les points focaux du projet au niveau du PNUD et de l’UICN et l’Accelerator Lab du PNUD.

Livrables

  • Soumission et validation de la stratégie d’implication du secteur privé et d’approche innovante ; 20%
  • Soumission et validation de l’étude de base sur le secteur privé, l’élaboration détaillée des descriptions des obstacles, les propositions pour l’inclusion effective du secteur prive et les possibilité de cofinancement et partenariats ; 40%
  • Rapport de la réunion pour l’adoption d’une approche innovante à intégrer dans le projet ; 40%

Compétences 

  • Bonnes capacités d’analyse et de synthèse ;
  • Capacité à penser de façon innovative et créative ;
  • Capacité à écrire des rapports/projets synthétiques et attractifs.
  • Capacité en infographie pour présenter les documents dans les formats attendus.

Formation

Maîtrise ou diplôme supérieur dans un domaine pertinent, tel que l’économie/environnement, les affaires et autres disciplines pertinentes.

Expériences

  • Minimum de 5 ans d’expérience dans le domaine technique du développement du secteur privé ou du développement des moyens de subsistance ;
  • Expérience dans le développement d’approches innovantes, en particulier pour des projets de développement, est un atout
  • Expérience dans les domaines techniques tels que l’adaptation basée sur les écosystèmes, l’adaptation au changement climatique et la dégradation des terres.

Langues

Excellente maîtrise du français écrit et parlé ; la connaissance de l’anglais est un atout.

Les candidats intéressés doivent envoyer

  • un CV
  • Brève description (2 pages maximum) de la méthodologie proposée pour la réalisation de la mission
  • Une proposition financière indiquant le prix total du contrat, y compris une répartition des coûts (y compris les honoraires professionnels, les frais de déplacement et autres).

Critère de sélection

  • Niveau académique 15 points
    Formation de niveau supérieure dans un des domaines mentionnés : 15 points
  • Expériences 45 points
    Au moins 5 ans d’expérience dans le domaine technique du développement du secteur privé ou du développement des moyens de subsistance: 20 points
  • Experience dans le développement d’approches innovantes, en particulier pour des projets de développement : 10 points
  • Expérience dans les domaines techniques tels que l’adaptation basée sur les écosystèmes, l’adaptation au changement climatique et la dégradation des terres : 10 points
  • Expérience avec les Nations Unies ou des Ministères pertinents au projet (environnement) : 5 points
  • Qualité de l’offre méthodologique présentée 35 points?
    – Compréhension du projet : 5 points
    – Appréciation de la méthodologie proposée (pertinence) : 20 points
    – Qualité du français écrit : 5 points
    – Qualité de la présentation et de la mise en page : 5 points
  • Langues parlées 5 points
  • Connaissance de l’anglais : 5 points

Les dossiers de soumission comprennent un curriculum vitae (CV) détaillé, , une offre technique et une offre financière.

Seules les candidatures ayant obtenu une note technique au moins égale à 70 points sur le total des 100 points seront retenus pour une analyse financière. La méthode d’évaluation qui sera utilisée est celle du meilleur rapport qualité/prix (score combiné)
Les offres seront évaluées selon une méthode qui associe plusieurs évaluations – la formation et l’expérience dans des fonctions similaires compteront pour 70 pour cent et le tarif proposé comptera pour 30 pour cent de l’évaluation totale.

Le consultant sera rémunéré sur la base de la proposition finale acceptée et des règles et règlements des Nations Unies. Les paiements seront effectués après achèvement et / ou soumission satisfaisante des résultats attendus.

Les candidats sont invités à postuler en ligne à l’adresse suivante : http://jobs.undp.org.

NB : Le système ne permettant pas de joindre plusieurs fichiers à la fois, l’offre technique et l’offre financière devront être envoyées à l’adresse suivante: senegal.procurement@undp.org

Vous seriez intéressé par:

fr_FRFrench